L’important à retenir sur le mélanome

Le mélanome s’est avéré être l’une des formes les plus graves de cancer de la peau. Bien que le mélanome ne représente que 10% des cancers de la peau, c’est la cause la plus fréquente de décès par ce type de cancer.

Comment reconnaître un mélanome ?

Si vous trouvez des taches brunes sur votre peau et que les taches vont augmenter, n’attendez pas et contactez un dermatologue dès que possible.

Vous pouvez également utiliser la méthode ABCDE pour surveiller vos grains de beauté :

-Les grains de beauté asymétriques (ni ronds ni ovales) sont inquiétants,

-Bords irréguliers suspects (les contours ne sont pas suivis, tels que « déchirure »),

-Une couleur uniforme (il existe plusieurs couleurs dans les grains de beauté, comme « Patchwork »)

-Moles de diamètre élargie

-Le changement rapide des grains de beauté (taille, forme, épaisseur, etc.) devrait rapidement vous conduire chez un dermatologue.

Pour plus de renseignements à ce sujet, veuillez visiter notre site.

Quelles sont ses causes ?

Une série de facteurs génétiques et environnementaux sont propices au développement du mélanome, à savoir :

Les ultraviolets du soleil (UV) et les ultraviolets artificiels (bains de soleil) sont les principales causes de mélanome. Ce rayonnement ultraviolet endommage l’ADN de la cellule, affectant ainsi les gènes qui contrôlent la croissance cellulaire.

Ces dommages sont cumulatifs. En raison d’un certain degré d’endommagement de l’ADN de la cellule, ces dommages ne peuvent pas être réparés et commencent à se multiplier de manière désordonnée. C’est le début de la tumeur (par souci de simplicité).

Il existe deux principaux types de lumière ultraviolette, les UVA et les UVB. Dans le passé, les scientifiques pensaient qu’une exposition excessive aux UVB était la principale cause de cancer de la peau, mais des études récentes ont montré que les rayons UVA peuvent également être impliqués. Comme nous l’avons vu, les rayons ultraviolets présents dans le solarium (bain de soleil) sont également dangereux pour la santé de la peau.

Les facteurs génétiques sont liés au développement du mélanome. Dans ce cas, le cancer est d’origine génétique, ou du moins en partie héréditaire, car il est difficile de savoir si l’origine est liée à l’environnement ou aux gènes, il s’agit donc généralement d’un mélange des deux. Les personnes à la peau claire et aux yeux bleus ont un risque beaucoup plus élevé de mélanome

Comment prévenir un mélanome ?

  • Prévention primaire

Il est basé sur des recommandations sur la protection solaire ou, plus précisément, sur la « conduite pratique de la protection solaire ».

  • Prévention secondaire

Il est basé sur la détection précoce du mélanome. On peut distinguer : l’autocontrôle réalisé par le patient a l’avantage de pouvoir le faire fréquemment, mais cela nécessite une formation de médecins ou d’infirmières. Détection précoce par un médecin lors de visites régulières. Ce type de dépistage est fondamentalement possible pour les personnes à risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *