Avantages de la peinture naturelle

Qu’il s’agisse de bois, d’un mur ou tout autre support, vous avez le choix entre différents types de peinture, dont la peinture dite naturelle. Celle-ci est en effet de plus en plus utilisée pour les avantages qu’elle présente.

Qu’est-ce qu’une peinture naturelle ?

Avant de parler d’avantages, c’est important de présenter une définition claire ici. En principe, pour qu’une peinture soit naturelle, elle doit être composée uniquement d’ingrédients naturels. Ces ingrédients peuvent être biodégradables ou non, plus ou moins écologiques. Une des composantes essentielles de la peinture naturelle est le liant, à savoir la résine, qui joue le rôle d’adhésif. Il peut s’agir de chaux, caséine, bière, farine de blé ou de riz, jaune d’œuf ou huile végétale adaptée. Puis il y a la charge qui donne de l’épaisseur à la peinture, notamment le talc, l’argile, la silice, la craie, etc. Les pigments naturels quant à eux sont d’origine végétale comme le thé, la valériane et le curcuma, ou minérale comme le carbonate de calcium, l’oxyde de fer et l’argile. On a également besoin d’un diluant, soit de l’eau ou une huile essentielle en général.

 Les avantages de la peinture naturelle

Puisqu’elle est entièrement composée d’ingrédients naturels (et parfois bio), cette peinture est évidemment beaucoup plus saine pour l’environnement et pour la santé. Elle est donc recommandée dans les pièces à vivre très fréquentées et les chambres, ainsi que dans les hôpitaux, écoles et crèches. Ceci parce qu’elle est moins odorante et surtout parce qu’elle est très écologique.

Elle ne contient que peu de COV, notamment quelques COV naturels qui se diffusent seulement le temps du séchage. Le grand avantage de la peinture naturelle est donc qu’elle ne présente pas de danger pour l’environnement et la santé. Elle est également protectrice, ayant tendance à pénétrer les supports qui sont poreux, par exemple le bâti naturel.

D’un point de vue esthétique, beaucoup de personnes apprécient le rendu différent des peintures naturelles. Il n’est pas uniforme et lisse comme c’est pour la plupart des peintures industrielles, laissant place aux jolies imperfections créées naturellement. C’est plus authentique et personnel. Notons cependant que l’application d’une peinture entièrement naturelle est moins pratique, avec un temps de séchage plus long.

Bien choisir sa peinture naturelle

Les peintures écologiques, bio ou naturelles sont vendues un peu partout de nos jours. Attention cependant à ce que vous achetez. Il faut bien lire les étiquettes et vérifier la présence de labels reconnus, notamment l’écolabel français NF Environnement et l’Eco-label européen.

Pour info, la mention « sans COV » ne signifie pas l’absence totale de ces composés, puis qu’elle est autorisée si le produit ne dépasse pas 5g/litre de COV. Sachez aussi que combiner des matières naturelles pour créer de la peinture n’est pas facile. Il faut entre autres utiliser les bonnes quantités, le bon pourcentage de dilution et maîtriser la technique. 

Si vous comptez préparer vous-même votre de peinture naturelle, c’est important de vérifier la qualité de la recette. Trouver les véritables recettes anciennes est de plus en plus difficile.